fbpx
Print Actu
Un café avec… Rémy Falaize – RESOSIGN

Date

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur skype

Bonjour Rémy, peux-tu te présenter et nous présenter Résosign?

Je suis donc Rémy Falaize, créateur et dirigeant de Resosign, jesuis dans l’univers de la communication visuelle depuis 1988.

J’ai travaillé comme artisan Enseigniste Signaleticien et aussi chez un distributeur et en tant que commercial, j’ai monté des ateliers et des boutiques en réseau avant de devenir directeur grands comptes.

Je m’occupe aujourd’hui principalement de l’animation de notre réseau c’est ce que j’aime faire, l’humain sera toujours plus intéressant que la matière.

RESOsign a été créé en 2006, c’est le premier Réseau de Médiapplicateurs indépendants en France.

L’équipe est le pivot, la transmission, entre nos clients imprimeurs GF, sérigraphes, agences de pub ou de com et Notre Réseau d’installateurs (+ de 200).

Nous sommes une entreprise de service qui s’appuie sur des techniciens qualifiés pour permettre aux utilisateurs d’être présent sur tout le territoire et déjà en Europe.

Recruter, former, gérer, accompagner nos Médiapplicateurs pour des déploiements de communications visuelles, de flottes automobiles et maintenant de décoration.

Comment évolue le marché de la pose en France et comment vont tes clients ?

Le marché de la pose se professionnalise de plus en plus et il se spécialise aussi.
L’installation, en tant que telle, c’est un terme trop vaste puisqu’il recoupe beaucoup de métiers Enseignistes, Signaléticiens, Décorateurs, Peintre en Lettres voire tapissier.

Être Médiapplicateur c’est la somme, la complémentarité de ces métiers d’artisans avec en plus la rigueur, la gestion du monde moderne…tout en y intégrant les problématique de respect des procédures administratives et de la RSE.

Pour nos clients et donc nous, on peut dire qu’à ce jour c’est la crise… nos métiers sont de 20 et jusqu’à 50% liés directement au secteur l’évènementiel, de fait nous sommes tous dans une année difficile.

Nous devons évoluer pour ne pas périr, trouver d’autres débouchés, pour Resosign c’est dans la diversification: la décoration, la pose d’adhésifs de protection sanitaire. D’autant plus que nous avons en France la chance d’avoir des fabricants inventifs.

Peux-tu nous expliquer quelle est la valeur ajoutée de Résosign tant pour les imprimeurs que pour les poseurs ?

Pour les imprimeurs, nous apportons une facilité qui est liée aux points suivants :

  • Ils ont un seul et unique interlocuteur pour un projet ou un réseau
  • Nous avons une très longue expérience, 14 années et plus de 100 000 poses
  • Et surtout nous nous portons garant pour nos poseurs, et cela influe énormément dans nos relations, dans le lien de confiance que nous créons.

En ce qui concerne les poseurs, nous apportons une facilité et également de l’activité, nous sommes leur commerciaux, il y a une pérennité des relations, pour certains cela fait maintenant 14 ans que nous travaillons ensemble.
Enfin, on facilité l’administratif et supportons les risques financiers.


Quel est le quotidien de Resosign ?

Le quotidien est rythmé par la gestion de campagnes de poses par 4 chargés de projets, que ce soit des projet sur un lieu unique, en ponctuel, ou multi-sites.

On aime vulgariser à dire qu’on fait de la « gestion d’emmerdes » , mais en réalité nous avons 3% d’erreurs (notre faute ou pas) sur près de 12000 poses par an. Cela représente un volume de travail important mais proportionnellement inférieur à ce qu’un imprimeur pourrait rencontrer en gérant ses campagnes seul.

Peux-tu nous en dire plus sur ton rapport avec la FESPA et ton implication dans le développement du CQP Poseurs ?

Le CQP de Médiapplicateurs, c’est la volonté de donner un nom a un métier au départ désigner par une appellation commune… « Poseur »

Ce nom nous faisons en sorte qu’il soit reconnu et qu’il signifie professionnalisme, technicité pour des employés ou des indépendants d’aujourd’hui et de demain.

Je m’implique personnellement car je crois au travail manuel, comme nos exemples que sont les compagnons et a l’évolution grâce aux produits et techniques nouvelles.

A titre personnel, en dehors du secteur, peux-tu me citer un projet ou une société qui t’inspire ?

Pour le présent et le passé les Compagnons qui vont de ville en ville de patron en patron, apprennent puis enseignent leurs beaux métiers.

Pour le réseau, l’enseigne Boulangerie Ange qui en 12 ans et avec la confiance de ses adhérents boulangers a fait une success story avec un métier millénaire qu’elle a su faire évoluer.

Pour approfondir:

Partager un café avec Remy Falaize

Contacter RESOsign :   remy.falaize@resosign.fr                                  

Visiter le site de Resosign :    www.resosign.fr

admin
Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PLUS
d'articles

error: Content is protected !!